Mauricio Oliveira

« Tropiques utopiques »
Installation in situ

Lili Bel

Le « cycle du caoutchouc » répresente un événement important de l’histoire économique et sociale du Brésil.

Cette histoire est liée à l’extraction et à la commercialisation du caoutchouc dont la découverte de la vulcanisation et de la chambre à air, dans les années1850 en France, donna lieu à une fi èvre extractive. Dans les années 1920, Henry Ford créa une ville au coeur de l’Amazonie : Fordlandia, source d’approvisionnement en caoutchouc pour les pneus des voitures Ford. Projet qui se révéla beaucoup plus compliqué que ce dernier n’avait imaginé et ne prospéra finalement pas longtemps.

 

« Tropiques Utopiques » évoque l’échec d’un homme – celui d’Henry Ford - génie de l’industrie automobile fondateur d’un nouveau modèle de ville, productrice de caoutchouc, au beau milieu de la jungle amazonienne et le met en parallèle avec la défaillance d’un groupe d’entrepreneurs qui ont essayé sans succès de dompter un environnement sauvage pour le plier à leurs exigences industrielles et qui, lorsqu’ils ont enfin réussi à produire certains latex, se sont retrouvés en concurence avec le caoutchouc synthétique mis au point entre temps par les Russes, et bien moins cher à produire...

©Le K.A.B

©Le K.A.B

©Le K.A.B

©Le K.A.B

©Le K.A.B

©Le K.A.B