Lili Bel

Paul HANDLEY

“Redesigning Sovereignty“
Installation in situ

La conception de nouveaux symboles implique un rejet des comportements humains passés. Un nouveau départ en quelque sorte. Cela fournit l’occasion de réengager la vision de certains “drapeaux“. La création d’une nouvelle utopie où le “peuple“ contrôle le récit et exige des actions. Une série de symboles imprimés à faible coût créant une fluidité au sein du tissu suspendu : un engagement entre le langage et le militantisme.
Parmi l’avalanche d’inquiétudes à travers le monde : le sur-développement excessif du Bosphore à Istanbul, crée
des déplacements catastrophiques pour les habitants les plus défavorisés, la vague de jeunes, privés de leurs droits, incapables de participer au processus démocratique de vote, mais assez forts pour exiger des gouvernements qu’ils respectent le droit humain fondamental d’une planète propre et habitable...
Ces nouveaux symboles sont reproduits dans une palette de couleurs simples, une refonte des codes établis de la
symbolique gouvernementale de certains pays.
Dans le sens des aiguilles à partir de la porte : Bahrein / Danemark/ Turquie / Hong Kong / Japon / Lettonie / Suisse /
Tunisie

Site 1
Site 4
Site 2
Site 3