Laurent LACOTTE

Je suis encore là
Installation in situ

Exposition du 21 juillet au 03 septembre 2021

Encore2CP.jpg

L’œuvre « Je suis encore là » de Laurent Lacotte est une œuvre pensée de manière contextuelle pour le kiosque du square de Batignolles. Elle prend en considération son lieu d’implantation,  son architecture et souhaite susciter de manière poétique la curiosité des usager·e·s du parc. La proposition s’inscrit également dans un réel tangible, celui d'un climat d'incertitude que nous traversons toutes et tous en ce moment. 
Au travers d’un geste de peintre soustrayant le motif à la matière et procédant par négatif, une phrase apparaît dans l’espace, au détour du chemin. Une injonction à la vie comme levier à la rêverie et à la pensée. 


Un hommage à celles et ceux qui ne sont plus là,  une confirmation d’être pleinement au présent et une croyance indéfectible en demain.

 

 

A PROPOS :

Laurent Lacotte arpente son environnement proche et les territoires où il est invité et c’est au gré de ces déplacements que les pistes surgissent. L’errance comme socle : un paradoxe à l’image de cette pratique prolixe, douce et abrasive, où l’œuvre vient se nicher dans les creux du visible.
Le travail de Laurent Lacotte s’inscrit dans une temporalité croisée où l’éphémère répond à la pérennité. Sa liberté répond à une volonté radicale d’horizontalité artistique et sociale. L’œuvre est partout, dans des formes changeantes et affranchies au maximum des contraintes dogmatiques. La nécessité qui fait loi est celle d’une pratique qui est toujours prétexte à échanger, à générer du mouvement, de l’espace pour penser et créer du lien. Face à la figure du chef d’œuvre s’érige le pêle-mêle, la multiplicité fugace de formes modestes vouées à disparaître pour redevenir poussière.

Le dédale des humeurs est un projet protéiforme autour de la météorologie. Mené en duo par Julie Buffard-Moret et Raphaël Emine, il se développe sur internet et dans différents contextes d’exposition.
Le site web www.lededaledeshumeurs.com invite à découvrir un ensemble de situations narratives mettant en scène des personnages qui entretiennent tous un lien singulier avec la météo. Ces récits numériques esquissent diverses postures artistiques au travers des préoccupations, professions et hobbies de leurs protagonistes.
L’écriture évolutive de ces micro-récits porte également Julie et Raphaël à inventer des dispositifs et des sculptures qui oscillent entre valeur d’usage et fonction esthétique. L’installation de verreries au sein de la serre du jardin des Batignolles interagit avec la fonction
micro-climatique de cette architecture.

Ces sculptures sont inspirées des techniques de fabrication d’absorbeur d’humidité homemade. Au fur et à mesure de leur exposition, Les Absorbeurs révèlent donc un des paramètres sensible et invisible de la serre, son humidité.
Vous profiterez également du contexte, un jardin public parisien, pour faire de l’inauguration de cette installation un happening du Dédale des humeurs. Goutez aux Glaces atmosphériques inspirées par les variations chromatiques du ciel et laissez vous surprendre par le bruit de l’orage
qui arrive.



Mini-Bio

Julie Buffard-Moret et Raphaël Emine sont diplômés de la Villa Arson, ils collaborent depuis 2016 autour d’un projet commun, Le dédale des humeurs. Ce projet autour de la météo a notamment exposé à Glassbox (2017) et à la Villa Belleville (2019).
Parallèlement, Julie poursuit un projet de recherche autour du motif léopard, soutenu à l’EHESS en juin dernier et actuellement en cours d’évolution vers une publication.
Raphaël développe une pratique personnelle de sculpture et co-dirige un atelier céramique à DOC.

Le dédale des humeurs est un projet protéiforme autour de la météorologie. Mené en duo par Julie Buffard-Moret et Raphaël Emine, il se développe sur internet et dans différents contextes d’exposition.
Le site web www.lededaledeshumeurs.com invite à découvrir un ensemble de situations narratives mettant en scène des personnages qui entretiennent tous un lien singulier avec la météo. Ces récits numériques esquissent diverses postures artistiques au travers des préoccupations, professions et hobbies de leurs protagonistes.
L’écriture évolutive de ces micro-récits porte également Julie et Raphaël à inventer des dispositifs et des sculptures qui oscillent entre valeur d’usage et fonction esthétique. L’installation de verreries au sein de la serre du jardin des Batignolles interagit avec la fonction
micro-climatique de cette architecture.

Ces sculptures sont inspirées des techniques de fabrication d’absorbeur d’humidité homemade. Au fur et à mesure de leur exposition, Les Absorbeurs révèlent donc un des paramètres sensible et invisible de la serre, son humidité.
Vous profiterez également du contexte, un jardin public parisien, pour faire de l’inauguration de cette installation un happening du Dédale des humeurs. Goutez aux Glaces atmosphériques inspirées par les variations chromatiques du ciel et laissez vous surprendre par le bruit de l’orage
qui arrive.



Mini-Bio

Julie Buffard-Moret et Raphaël Emine sont diplômés de la Villa Arson, ils collaborent depuis 2016 autour d’un projet commun, Le dédale des humeurs. Ce projet autour de la météo a notamment exposé à Glassbox (2017) et à la Villa Belleville (2019).
Parallèlement, Julie poursuit un projet de recherche autour du motif léopard, soutenu à l’EHESS en juin dernier et actuellement en cours d’évolution vers une publication.
Raphaël développe une pratique personnelle de sculpture et co-dirige un atelier céramique à DOC.

KabVisuel_BuffardEmine_INC_1.jpeg
KabVisuel_BuffardEmine_INC_1.jpeg

Julie BUFFARD-MORET &
Raphaël EMINE

Julie BUFFARD-MORET &
Raphaël EMINE

“Le Dédale des humeurs
Installation in situ
“Le Dédale des humeurs
Installation in situ